Billet non sponsorisé, juste pour vous faire connaître

Un peu chauvine, la liqueur "Bénédictine", fabriquée dans ma ville depuis 1510...!

Un très beau palais et musée, les caves de fabrication sont à visiter.

35187440

640px-Benedictine_01_08

 Moi je l'aime,avec modération, bien avec un glaçon ou sur une crêpe flambée...!

 Fabrication

Il s'agit de quatre préparations de base, utilisant 27 plantes différentes, infusées dans de l'alcool ( dont l'hysope, la mélisse, l'angélique, la coriandre, le clou de girofle, la noix de muscade d’Indonésie, le thé noir, la myrrhe, le genièvre, l'arnica, la cannelle de ceylan, le thym, la vanille de Madagascar, des écorces de citron, du macis, de la fleur de sapin, de l'aloès, du zeste d'orange, des baies rouges). Chaque préparation est ensuite lentement distillée, voire doublement distillée selon les ingrédients qui la composent dans des alambics de cuivre martelé.
On obtient ainsi quatre alcoolats que l'on appelle aussi "esprits". Ces préparations sont vieillies séparément en fûts de chêne (8 mois). Edulcorées avec du sucre et du miel, les préparations sont enfin colorées au safran et mélangées. L'assemblage est alors prêt pour une double chauffe à 55°C, étape qui permet l'harmonisation de la composition. La liqueur obtenue est vieillie en foudre de chêne pour une durée de 4 mois puis filtrée et mise en bouteille.

blog-33757-fecamp-palais-benedictine-060510115851-8343562845

C'est en 1510 à l'abbaye de Fécamp, que le moine bénédictin Dom Bernardo Vincelli aurait crée un élixir secret.

En 1863, Alexandre Le Grand, négociant en vins, s'inspire de la recette pour donner naissance à la liqueur Bénédictine.

3460300_7_4013_la-distillerie-du-palais-benedictine_23df6b4313d975c2413fdf923a7e809e

Les caves de distillation, à visiter...!